17 décembre 2009

Quand on reçoit un Flying Pigeon, c'est une nouvelle aventure qui commence. Le mien est arrivé en fin de matinée. Je pensais recevoir un colis abimé après un voyage tumultueux de Barcelone à Chalons, un hamas de carton et ferraille super lourd et peut-être mon Flying Pigeon dans un état pitoyable.

Rien en est, c'est un colis en très bon état qui est arrivé ce matin, plutôt léger; les 20 kilos du Flying Pigeon ne sont pas là en tout cas.
Le déballage commence...
Il ne me reste plus qu'à trouver les indications de montage et m'y mettre...



Je ne trouverai aucune notice dans aucun des cartons, en chinois de toute façon, je n'aurai rien compris. Je m'affaire alors de patience, regarde les différentes photos que j'ai et commence le montage du guidon, des tiges de freins, de la dynamo et des phares. J'opterai certainement bientôt pour une pile dans le phare avant, plutôt qu'un fil qui courre le long du cadre jusqu'à la dynamo...
Je pense que le résultat est là, en tout cas le confort, la souplesse et la fierté de monter un pigeon sont bien présents.
J'attends maintenant les beaux jours car l'hiver s'est bien installé maintenant et les sorties seront surement de courtes durées...







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire